Elle est de l’autre côté, lui en face d’elle, il la regarde mais elle ne le voit pas.
Il lui hurle que sa vie n’est faites que pour elle, que si elle lui demandait il ne vivrai que pour elle…elle ne l’entends pas.
Il passe ses journées dans la pénombre à la regarder, à l’admirer, à l’aimer en secret mais pour elle, il n’existe pas.
Elle est dans la lumière, lui dans son ombre, depuis de tant d’années il l’aime dans cet anonymat qu’elle ne soupçonne même pas.
Elle mène une vie faites de projecteurs, lui se réchauffe de leur lueur le temps de quelques heures mais elle ne le voit toujours pas.
Il rêve d’elle, toutes les nuits il la tient dans ses bras, il l’aime avec toute sa tendresse, toute sa passion mais le jour apparaît et alors l’espoir s’en va.
Il vit un amour impossible, il crèvera en manque d’elle, elle ne le sentira même pas mais il aura vécu en l’aimant bien plus que son petit « soi ».