je suis heureux, tout va bien, mais en mème temps
j'ai envie de pleurer un bon coup juste de pleurer

mais je ne le ferai pas parceque je trouve ca ridicule
de pleurer pour un rien

enfin ce n'est pas pour un rien c'est juste qu'ils
m'ont déçue oui je pensais compter pour eux

mais je me rends compte au fil du jour que
je ne les intéresse pas plus que ca

non il faut pas que je pleurs il ne faut pas que je leurs
montre que je suis faible

je suis simplement touchée en plein coeur dans
tout les sens du terme

je ne savais pas que l'on pouvait etre décu en amité
maintenant je le sais et ca fait mal

voici un texte pour vous qui vous vous reconnaisserez voila un an et deux mois que je suis la je n'ai vu qu'une amie me rendre visite vous me ressortez le mème discours on est avec toi on pense fort à toi etc apparement vous ne connaissez pas l'hospitalisation car une des choses les plus importantes pour tenir dans des conditions comme je vie c'est etre entouré de ses amis faut le faire y en a qu'une qui l'a fait et après vous vous dites des amis essayé de vous regarder en face et rappeler vous des fois ou j'ai été la pour vous pour ne pas avoir de mal entendu ce message s'adresse à des personnes que j'ai connu avant mon hospitalisation à bon entendeur salut