La lecture ne s’acquière pas naturellement comme le langage, elle résulte d’un apprentissage. Il s’agit du premier apprentissage complexe présenté à l’enfant, celui-ci doit comprendre la signification de signes codifiés et les intégrer. Différentes fonctions mentales et sensori-motrices doivent être opérationnelles (niveau mental d’au moins 6 ans, pas de troubles de latéralisation, pas de troubles majeurs du langage, bonne orientation temporelle, rythme), afin que l’enfant comprenne la lecture et devienne capable d’en maîtriser les mécanismes.
Néanmoins, un certain nombre d’enfants, intelligents, sans déficits sensoriels, ont de grandes difficultés à apprendre à lire. Ces enfants persistent à inverser des syllabes, déformer des mots ou des phrases, et leurs difficultés de lecture s’étendent souvent à l’orthographe. Ce sont les signes caractéristiques de la dyslexie.
Il existe plusieurs formes de dyslexie :
- Les dyslexies profondes (ou non-lecteurs) : on observe un blocage quasi complet du système de reconnaissance des mots écrits. Ils peuvent épeler quelques lettres d’un mot mais ne parviennent pas à réaliser la fusion des éléments sonores de celui-ci. On explique ces difficultés par une absence de l’assistance de la voie phonologique.
- Les dyslexies de surface : les sujets lisent environ un mot sur deux, font des erreurs de type phonologique. Leur niveau de compréhension d’un texte est inférieur à celui des dyslexiques profonds.
- Les dyslexies phonologiques : les enfants identifient les mots par adressage, la lecture est donc approximative, ils font de nombreuses confusions.
- Les formes mixtes : dans ce cas, les difficultés sont massives, l’enfant n’utilise ni le contexte, ni l’amorce du mot.
Ce trouble de l’apprentissage de la lecture a des conséquences considérables sur un plan social mais également sur un plan psychologique. Le décalage croît avec l'âge de l'enfant et les exigences scolaires. S'il n'est pas compris et rééduqué, l'enfant risque de développer un dégoût pour l'écrit et un désinvestissement progressif des matières demandant un effort en lecture.