04 juillet 2010

argentine contre le nigeria

ScreenShot006

Qualifiés in extremis en Amérique du Sud, les Argentins avaient été critiqués pour leur manque de fluidité, de réalisme, de jeu collectif. Face au Nigeria pour leur premier match d’Afrique du Sud 2010, ce 12 juin 2010 à l’Ellis Park de Johannesburg, les hommes de Diego Maradona ont montré un tout autre visage.

Lionel Messi, dont on disait qu’il ne parvenait jamais à atteindre son vrai niveau de jeu sous le maillot albiceleste, démarrait en fanfare. Une spéciale "Leo" sur la gauche - accélération fulgurante balle au pied qui laissait sur les genoux trois défenseurs- débouchait sur un centre parfait pour Gonzalo Higuain à deux mètres des buts. Le Madrilène ratait étrangement le cadre (4’). Une frappe enroulée du génie blaugrana était ensuite claquée par Vincent Enyeama (6’). Sur le corner, Gabriel Heinze envoyait une tête plongeante en pleine lucarne (1:0, 6’).

Les Africains tentaient de sortir la tête de l’eau mais Victor Obinna (10’), Sani Kaita (25’) ou Chinedu Ogbuke Obasi (28’) manquaient cruellement de précision. A l’inverse, les Sud-américains étaient dangereux sur chacune de leurs incursions. Comme sur cette merveille d’ouverture de Carlos Tevez pour Higuain qui vendangeait l’offrande (21’). Ou sur une combinaison sur corner qui permettait à Messi de s’entraîner au brossage de cuir côté droit et à Enyeama de s’envoler (37’).

L'Apache et Leo explosifs
La deuxième mi-temps ne variait guère : Messi explosif manquait le cadre d’un cheveu sur un centre de Juan Sebastian Veron (49’), puis sur une passe de l’Apache Tevez (65’), avant qu’Enyeama ne gagne encore son duel face à Higuain (65’). Mais à trop gâcher, les Albicelestes ont bien failli se faire rejoindre : Taye Taiwo envoyait un boulet de son cru qui effleurait le poteau de Sergio Romero (71’), Obafemi Martins trouvait le portier de l’AZ Alkmaar sur son chemin (78’) et la frappe de Yakubu Ayegbeni passait d’un rien au-dessus (86’).

Mais à la vérité, l'Albi n’a jamais réellement semblé en difficulté tant les fulgurances de ses attaquants laissaient penser qu’ils pouvaient marquer à tout moment. Sans Enyeama d’ailleurs, l’addition aurait été plus salée…

Avec cette victoire inaugurale, les hommes de Maradona sont dans la meilleure des positions avant d’affronter la République de Corée. Les Nigérians n’ont eux pas démérité, mais devront absolument s’imposer face aux Grecs.

Posté par totomenard à - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur argentine contre le nigeria

Nouveau commentaire