ScreenShot002

Avec chacun un point au compteur avant de s’affronter, le ring du Free State Stadium de Mangaung/Bloemfontein promettait un combat de haute lutte entre la Slovaquie, 34ème au classement FIFA, et le Paraguay, 31ème. Les deux équipes étaient dans l’obligation d’aller chercher une victoire aux points. Et pour les trois points. Les Guaranis ont finalement gagné par KO ce match, grâce à des buts d’Enrique Vera et Cristian Riveros, inscrits dans chaque mi-temps.

Le round d’observation durait environ quinze minutes, au cours desquelles seuls Roque Santa Cruz d’un shoot détourné par Jan Mucha (2’) et Nelson Valdez (4’) d’une frappe non cadrée, parvenaient à se mettre en évidence. Mais force était de constater que les deux équipes tardaient à rentrer dans ce match fermé. L’Albijorra passait cependant à l'offensive autour du quart d'heure.

Claudio Morel sur coup franc (14’) Cristian Riveros (16’), Luca Barrios (22’) donnaient tour à tour des frayeurs à Mucha. La Slovaquie était proche d’aller au tapis, quand Enrique Vera parvenait à l’envoyer dans les cordes : servi dans l’axe par Lucas Barrios, le milieu de terrain paraguayen devançait la sortie de Mucha d’un petit extérieur du droit (27’, 1:0). Sonnée, la Slovaquie ne parvenait à réagir que timidement, par un coup de tête de Kornel Salata (36’), mais il en fallait plus pour ébranler les Sud-Américains.

La Slovaquie à terre
La deuxième mi-temps allait le confirmer. Les Slovaques avaient beau chercher le décalage à l’approche du but de Justo Villar, les Paraguayens se contentaient d’esquiver leurs timides coups, et d’attendre le bon moment pour mettre KO la Slovaquie. Cela aurait pu être la 71ème minute lorsque Vera manquait le cadre d’un cheveu sur un centre de Santa Cruz. Mais la Slovaquie allait retourner au tapis quelque minutes plus tard pour cette fois ne plus se relever. Riveros, sur une offrande de Paulo da Silva, décochait une frappe limpide du gauche. Imparable pour Mucha (85’, 2:0).

L’arbitre sonnait le gong de fin. Les Paraguayens pouvaient lever les bras avant d’affronter la Nouvelle-Zélande lors du dernier match. La Slovaquie, elle, s’avancera en challenger contre l’Italie le 24 juin prochain.